Search

You searched for: Political Geography Palestine Remove constraint Political Geography: Palestine Journal Cultures Conflits Remove constraint Journal: Cultures Conflits
Number of results to display per page

Search Results

  • Author: Daniel Meier
  • Publication Date: 04-2014
  • Content Type: Journal Article
  • Journal: Cultures Conflits
  • Institution: Cultures Conflits
  • Abstract: Depuis la fin de la guerre civile, la situation des réfugiés palestiniens au Liban a fait l'objet de nombreuses enquêtes et publications. Il faut dire que, dans l'ensemble du monde arabe, le Liban se distingue par sa politique fort restrictive et discriminante à l'égard de ces « étrangers » dont le statut de réfugié n'est pas officiellement reconnu. Les acteurs politiques de l'après-guerre ont donc érigé une véritable frontière entre Libanais et réfugiés Palestiniens au Liban. On peut même dire qu'une partie de l'identité nationale libanaise s'est reformulée autour de la figure honnie du réfugié palestinien, rendue responsable de la guerre civile que le Liban a connu entre 1975 et 1990. De façon symptomatique, les travaux traitant de la réconciliation post-conflit ont largement laissé de côté la problématique des relations libano-palestiniennes, tandis que la politique de reconstruction / réconciliation mise en place par les gouvernements successifs de la seconde République a purement et simplement ignoré l'existence des réfugiés palestiniens.
  • Topic: Government
  • Political Geography: Palestine, Lebanon
  • Author: Didier Bigo, Riccardo Bocco, Jean-Luc Piermay
  • Publication Date: 04-2014
  • Content Type: Journal Article
  • Journal: Cultures Conflits
  • Institution: Cultures Conflits
  • Abstract: Dans le registre des frontières, le thème des marquages et des disputes fait référence à des situations chaudes, sinon brûlantes, souvent fortement médiatisées. Il évoque Israël et la Palestine, le Moyen-Orient, Berlin, l'Irlande du Nord, les ruptures entre le Nord et le Sud de la planète auxquelles se heurtent les migrants internationaux et toutes les frontières qu'Evelyne Ritaine liste dans sa contribution. Le Mur (sous-entendu, c'était une évidence, celui de Berlin) fut l'archétype de ces frontières vives. Peut-être n'a t-il été que le précurseur d'une forme spatiale renouvelée s'inscrivant de manière très novatrice dans la vie des sociétés. Les enjeux terminologiques et taxinomiques, souvent de véritables « appellations contrôlées », sont en tout cas multiples, à la fois juridiques et symboliques, comme l'ont bien révélé le débat sémantique entre « mur » et « barrière » dans les Territoires palestiniens occupés, ou celui sur les softening strategies à Belfast–formes de banalisation des dispositifs de separation–qui a finalement permis d'étiqueter ces derniers comme « peacelines ».
  • Political Geography: Israel, Palestine
  • Author: Cedric Parizot
  • Publication Date: 04-2014
  • Content Type: Journal Article
  • Journal: Cultures Conflits
  • Institution: Cultures Conflits
  • Abstract: A'été 2002, le gouvernement d'Ariel Sharon lance la construction d'une« barrière de sécurité » (gader bitahon) autour de la Cisjordanie. Prévuepour s'étendre sur près de 723 km de long, cette structure vient consoliderphysiquement le régime de séparation que les Israéliens ont imposé auxPalestiniens depuis la période d'Oslo (1993-2000). Elle est alors présentéecomme une solution radicale au conflit. L'érection de murs de bétons et degrillages doit fournir une parade décisive contre les attentats-suicides palestiniens en territoire israélien. Elle doit, ensuite, restaurer les limites souverainesde l'Etat d'Israël. En 2005, trois ans après son lancement, les attentats ontconsidérablement diminué et les ouvriers palestiniens qui travaillaient enIsraël semblent avoir complètement disparu. Dans l'esprit d'une grande partiede la population israélienne, la construction de cet édifice a atteint son but, leconflit a été déplacé « de l'autre côté du mur ».
  • Political Geography: Israel, Palestine
  • Author: Karine Lamarche
  • Publication Date: 05-2014
  • Content Type: Journal Article
  • Journal: Cultures Conflits
  • Institution: Cultures Conflits
  • Abstract: Cet article s'intéresse aux Israéliens engagés dans des manifestations contre la barrière de séparation. Il propose une réflexion sur cette forme de militantisme qui, tout en se réclamant de la non-violence, comporte un degré de risques particulièrement élevé. Chaque semaine, les manifestations conjointes qui rassemblent, dans des villages de Cisjordanie, des Palestiniens, des Israéliens et des volontaires internationaux, sont en effet le théâtre d'une répression importante de la part des forces de l'ordre israéliennes. Si les militants israéliens prennent moins de risques que les villageois palestiniens, ils s'exposent néanmoins à la possibilité d'être arrêtés et blessés, parfois grièvement, par les soldats de leur propre armée. De plus, en choisissant de s'engager de la sorte, ils acceptent de payer un coût important, notamment en termes de temps, d'argent et de réprobation sociale. Après avoir circonscrit le cadre théorique permettant d'analyser au mieux ce type de militantisme, cet article cherche à comprendre ce qui amène des Israéliens à prendre part de manière régulière à ces manifestations. Les carrières de trois militants, appartenant à la même génération mais s'étant engagés dans les manifestations contre la barrière à plusieurs années d'écart, sont présentées de manière à rendre compte de la pluralité des motifs, dispositions idéologiques et parcours à l'origine de ce type d'engagement.
  • Political Geography: Palestine
  • Author: Mervyn Frost
  • Publication Date: 09-2012
  • Content Type: Journal Article
  • Journal: Cultures Conflits
  • Institution: Cultures Conflits
  • Abstract: Dans un article intitulé « La reconnaissance entre les États : sur le substrat moral des relations internationales » Axel Honneth relève que dans le langage usuel, on parle souvent des États comme cherchant le respect et la reconnaissance de la part d'États étrangers. Nous comprenons aisément les États lorsqu'ils font valoir leur droit à une reconnaissance dont on les prive. Honneth souligne que « nous convenons volontiers que le comportement des dirigeants politiques de la Palestine, par exemple, ne peut être compris sans prendre en compte de telles aspirations à une reconnaissance ; que le gouvernement russe réalise de gros efforts pour imposer le respect aux pays occidentaux ou bien que pendant les mandats de Bush, les gouvernements d'Europe occidentale ont usé de relations et manouvres diplomatiques pour renouveler le respect de leur allié américain ». Pourtant, lorsque nous nous tournons vers la discipline des Relations Internationales (RI), nous constatons que la notion de rec...
  • Political Geography: Europe, Palestine
  • Author: Laetitia Bucaille
  • Publication Date: 09-2006
  • Content Type: Journal Article
  • Journal: Cultures Conflits
  • Institution: Cultures Conflits
  • Abstract: This article analyses the impact of suicide attacks on the Israeli-Palestinian conflictual relation. Taking Palestinian violence into account, Israeli narratives reinforce or reinvent self-perceptions and visions of the enemy. Palestinian suicide-attacks give rise to an existential fear among Israelis despite the military and economic superiority of the Jewish State in the region. The deep feeling of insecurity fuels a narrative of victimhood and strengthens the security prism. Promoted by political and military decisions-makers and imposing itself in the Israeli society, it supplants a political approach based on the will to find a compromise with the adversary. Anxiety contributes to demonize Palestinians and to diffuse a Manichaean vision in which the Israelis embody the Good and the Just. On this basis, divergent voices are excluded, sometimes at the price of a renunciation to some moral values.
  • Political Geography: Israel, France, Palestine