Search

You searched for: Political Geography Israel Remove constraint Political Geography: Israel Publication Year within 5 Years Remove constraint Publication Year: within 5 Years Journal Cultures Conflits Remove constraint Journal: Cultures Conflits
Number of results to display per page

Search Results

  • Author: Sarah S. Willen
  • Publication Date: 04-2014
  • Content Type: Journal Article
  • Journal: Cultures Conflits
  • Institution: Cultures Conflits
  • Abstract: Depuis le début de l'année 2007, près de 10 000 hommes, femmes et enfants venant d'Afrique–pour la plupart du Darfour, du Sud6Soudan et de l'Erythrée–ont traversé la longue frontière poreuse entre Egypte et Israël pour demander l'asile En Israël, cet afflux inattendu de demandeurs d'asile a généré beaucoup de controverses politiques, d'attention publique et d'activités militantes locales. D'un côté, la récente affluence de réfugiés est abordée et débattue du point de vue de l'autodéfinition démographique que s'est attribuée le pays en tant qu'Etat « juif et démocratique ». Elle est travaillée par un sentiment que l'on pourrait qualifier d'« inquiétude démographique » devant la probabilité d'un afflux imminent bien plus important de réfugiés en provenance de pays africains en crise. D'un autre côté, toutefois, ces discussions sont déterminées par le fait que certains de ces demandeurs d'asile ont vécu des horreurs faisant écho à la mémoire collective juive-israélienne de la Shoah ou de l'Holocauste : ceux qui ont fui ce que la communauté internationale décrit comme le génocide du Darfour. En d'autres termes, ces dispositions israéliennes en faveur d'un sous-groupe spécifique de réfugiés ne dépendent pas simplement du fait que ces individus ont fait l'expérience d'une souffrance et d'un exil, mais elles tiennent plutôt à une proximité entre la forme particulière de souffrance à laquelle ils ont été exposés et les souffrances subies par les juifs dans l'Europe nazie–proximité qu'un journaliste qualifie d'« affinité de génocide ».
  • Political Geography: Europe, Israel
  • Author: Lisa Anteby-Yemeni
  • Publication Date: 04-2014
  • Content Type: Journal Article
  • Journal: Cultures Conflits
  • Institution: Cultures Conflits
  • Abstract: Israël, souvent présenté comme un pays aux frontières hermétiques, en particulier médiatisées par la construction du Mur de séparation avec les Territoires palestiniens, possède également une frontière longue de 220 km avec l'Egypte, qui semble, quant à elle, fort poreuse à bien des égards. Il existe encore peu de travaux sur cette frontière, bien que cette dernière suscite un intérêt croissant depuis quelques années, avec le passage clandestin de migrants économiques et de demandeurs d'asile, mais aussi en raison de l'intensification de trafics d'êtres humains.
  • Political Geography: Israel, Egypt
  • Author: Didier Bigo, Riccardo Bocco, Jean-Luc Piermay
  • Publication Date: 04-2014
  • Content Type: Journal Article
  • Journal: Cultures Conflits
  • Institution: Cultures Conflits
  • Abstract: Dans le registre des frontières, le thème des marquages et des disputes fait référence à des situations chaudes, sinon brûlantes, souvent fortement médiatisées. Il évoque Israël et la Palestine, le Moyen-Orient, Berlin, l'Irlande du Nord, les ruptures entre le Nord et le Sud de la planète auxquelles se heurtent les migrants internationaux et toutes les frontières qu'Evelyne Ritaine liste dans sa contribution. Le Mur (sous-entendu, c'était une évidence, celui de Berlin) fut l'archétype de ces frontières vives. Peut-être n'a t-il été que le précurseur d'une forme spatiale renouvelée s'inscrivant de manière très novatrice dans la vie des sociétés. Les enjeux terminologiques et taxinomiques, souvent de véritables « appellations contrôlées », sont en tout cas multiples, à la fois juridiques et symboliques, comme l'ont bien révélé le débat sémantique entre « mur » et « barrière » dans les Territoires palestiniens occupés, ou celui sur les softening strategies à Belfast–formes de banalisation des dispositifs de separation–qui a finalement permis d'étiqueter ces derniers comme « peacelines ».
  • Political Geography: Israel, Palestine
  • Author: Cedric Parizot
  • Publication Date: 04-2014
  • Content Type: Journal Article
  • Journal: Cultures Conflits
  • Institution: Cultures Conflits
  • Abstract: A'été 2002, le gouvernement d'Ariel Sharon lance la construction d'une« barrière de sécurité » (gader bitahon) autour de la Cisjordanie. Prévuepour s'étendre sur près de 723 km de long, cette structure vient consoliderphysiquement le régime de séparation que les Israéliens ont imposé auxPalestiniens depuis la période d'Oslo (1993-2000). Elle est alors présentéecomme une solution radicale au conflit. L'érection de murs de bétons et degrillages doit fournir une parade décisive contre les attentats-suicides palestiniens en territoire israélien. Elle doit, ensuite, restaurer les limites souverainesde l'Etat d'Israël. En 2005, trois ans après son lancement, les attentats ontconsidérablement diminué et les ouvriers palestiniens qui travaillaient enIsraël semblent avoir complètement disparu. Dans l'esprit d'une grande partiede la population israélienne, la construction de cet édifice a atteint son but, leconflit a été déplacé « de l'autre côté du mur ».
  • Political Geography: Israel, Palestine
  • Author: Florine Ballif
  • Publication Date: 04-2014
  • Content Type: Journal Article
  • Journal: Cultures Conflits
  • Institution: Cultures Conflits
  • Abstract: Presque vingt ans après la chute du mur de Berlin, la recrudescence de la fer- meture des territoires et la prolifération des murs est un trait caractéristique du monde contemporain. De nouveaux systèmes de fermeture et de contrôle des frontières sont édifiés en de nombreux points de la planète : sur la frontière Etats-Unis - Mexique, la barrière de sécurité entre Israël et Palestine à proximité de la « ligne verte », à la périphérie des presidios espagnols de Ceuta et Melilla au Maroc, pour les plus connus. Les murs séparant des frontières territoriales coupent parfois des villes en deux, comme c'était le cas à Berlin et désormais à Chypre. Dans les espaces urbains ordinaires, les barrières aux formes variées se multiplient. Les gated communities, quartiers fermés, transforment et cloison- nent le tissu urbain des grandes métropoles du Nord comme du Sud.
  • Political Geography: United States, Israel, Berlin